+33 7 69 27 65 86

Bio Eco Vrac

Ce qu’il faut savoir sur la vitamine D.

Publié le décembre 16 2021

Ce qu’il faut savoir sur la vitamine D.

La moitié de la population française souffre d’un déficit en vitamine D et 80 à 90% des personnes âgées sont carencés en cette vitamine. Cela signifie que la majorité des français n’en consomme pas assez. La vitamine D est une pré-hormone importante pour notre organisme: elle contribue au maintien des os, ainsi qu’à la prévention des troubles osseux.  

Qu’est-ce que c’est la vitamine D ?
La vitamine D est une vitamine liposoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans les matières grasses ou dans les cellules grasses (cellules adipocytes). La vitamine D, dont le nom chimique est Calciférol, a deux sources : une source végétale (Ergocalciférol-D2) synthétisée par les plantes et une source animale (Cholécalciférol-D3) synthétisée par notre organisme en s’exposant au rayonnement de l’ultraviolet du soleil.

Quel est le rôle de vitamine D ?
La vitamine D joue un rôle important dans notre organisme, car elle participe au métabolisme phospho-calcique. Elle augmente l’absorption du calcium et du phosphore au niveau intestinal. Une concentration de calcium suffisante dans le sang permet de maintenir la solidité osseuse et la rigidité dentaire. Cela prévient les troubles musculaires (la diminution de tonus musculaire, les convulsions), les troubles osseux tels que le rachitisme (chez les enfants) et l’ostéomalacie (chez les adultes). Elle contribue également au bon fonctionnement du système immunitaire, car elle permet le maintien de l’intégrité de la muqueuse intestinale.

 Les différentes sources de vitamine D

Quels sont les symptômes de carences et de toxicité de la vitamine D ?
Un taux de vitamine D inférieur à 10 µg/ml indique une carence en vitamine D. La déficience en cette vitamine est plus fréquente en hiver et dans les endroits insuffisamment exposés au soleil. Plusieurs raisons peuvent engendrer ce manque : diminution de la synthèse de cette vitamine avec l’âge, diminution de l’apport alimentaire, ainsi que certaines maladies (insuffisance rénale, insuffisance hépatique, obésité, maladie cœliaque, etc...).
La carence en vitamine D se caractérise par une diminution de la masse osseuse, une fatigue inhabituelle, des vertiges, de la dépression, un affaiblissement au niveau musculaire, des troubles osseux (ostéoporose, rachitisme, ostéomalacie) et une perte de cheveux. La carence peut atteindre certaines populations comme les nourrissons, les femmes enceintes et les femmes allaitantes, à cause de la déminéralisation osseuse liée au changement hormonal. Les personnes âgées sont également vulnérables à une carence en cette vitamine, car la capacité d’absorption au niveau intestinal diminue avec l’âge. Enfin pour les personnes ayant la peau plus foncée , la synthèse de vitamine D est moins efficace. Selon l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et Alimentaire, de l'environnement et du travail), le RNP (Référence nutritionnelle de la population) des adultes est de 15μg/ml par jour.  
 
Toxicité
La toxicité en vitamine D venant d’une dose élevée est très rare. Une dose supérieure à 150ng/ml augmente l’absorption de calcium entraînant une hypercalcémie (taux de calcium dans le sang). L’hypercalcémie se traduit par une fatigue, des nausées, une polyurie, une anorexie, une perte de poids, une dépression. En cas d'intoxications sévères, l'hypercalcémie pourrait engendrer une insuffisance rénale et une insuffisance cardiaque, pouvant provoquer un coma et/ou la mort.
 
La vitamine D est une vitamine jouant un rôle essentiel dans notre organisme. L’exposition au soleil ainsi qu’une consommation régulière des aliments contenant de la vitamine D permettra de couvrir notre besoin journalier. La supplémentation peut être envisagée en cas de problème d’absorption ou de pathologies générales, ainsi qu’en hiver ou l’exposition au soleil est moins importante; cela dans le but d’éviter une carence en vitamine D.

Maryam Antwan

Diététicienne